Geysers del Tatio - Guide common:countries.cl - Chili Voyage

Geysers del Tatio

Au pied des volcans Tatio et Linzor, région d’Antofagasta, le site El Tatio est, pour ses geysers fumants et brûlants, un incontournable du Chili. À découvrir lors de votre prochain circuit au cœur de la Cordillère des Andes.

Visiter El Tatio, le plus grand site de geysers de l’Amérique latine

Venir à El Tatio est un privilège pour les randonneurs en sac à dos désireux d’explorer les merveilles de l’altiplano chilien ! À plus de 4 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, des volcans actifs entourés d’une quatre-vingtaine de geysers créent un cadre grandiose. Des touristes viennent de toute l’Amérique pour assister au lever du soleil, au moment où les geysers dégagent des colonnes de fumée blanche sur le cratère d’El Tatio. La vie animale se découvre à l’occasion de cette promenade matinale : les vigognes rôdent dans les prés, tandis que les nandous et autres oiseaux sortent de leur tanière pour partir à la recherche de leur nourriture parmi les yaretas et les cactacées. Les curistes se baigneront volontiers dans les sources chaudes. Filez vers El Tatio et retrouvez ce que vous attendez d’une aventure authentique dans le nord du Chili !

Profil géographique du site

Ici les ethnologues s’affrontent dans un genre d’imbroglio qu’ils affectionnent. Pour les uns, El Tatio dérive d’un mot Kunza qui signifie « four » ou « montrer » ; d’autres le traduisent par « grand-père ». El Tatio est perché à plus de 4 200 mètres d’altitude. La prospection géothermique du site a débuté en 1920. Il ressort des études scientifiques que El Tatio est le plus grand champ de geysers de l’hémisphère Sud et représente près de 8 % des geysers de la planète. Ce n’est pas tout. Il remporte le titre de « site de geysers le plus haut de la planète », ex aequo avec Sol de Mañana, situé dans la Bolivie voisine.

À voir et à faire sur place

La marche est recommandée pour vivre à fond l’expérience des geysers. Les distances peuvent être parcourues aisément à pied, le site d’El Tatio mesurant à peine 30 km2. Au lever du soleil, le spectacle est d’autant plus saisissant. Les colonnes de vapeur atteignent plusieurs mètres de haut entre 6 h et 7 h du matin.

Les fumerolles se manifestent lors des écarts thermiques importants, comme ceux qui précèdent l’aurore. Vus de loin, les geysers donnent l’image de marmites bouillantes. Les fumerolles tournent, tournent, s’élançant vers le ciel dans un sifflement sonore. Le décor est digne d’un tableau de Salvador Dali. Des volcans explosent partout, offrant des sculptures de soufre et de calcaire sur le chemin.

Le voyageur attentif sera à l’affût de la faune sauvage. Les flamants des Andes, vivant en grands groupes, colonisent les marais et les lagunes. Leur plume caudale noirâtre permet de les distinguer de leurs homologues européens. Ils naissent gris, mais à force de consommer des algues, ils prennent un coloris rose à l’âge adulte. Les vigognes sont souvent surprises en train de brouter les prairies. Elles ressemblent aux lamas mais de taille plus modeste. Les renards des Andes sont également communs dans l’enceinte du site.

La promenade terminée, enfilez votre maillot de bain et relaxez-vous dans la source thermale. L’idée de nager entre les volcans, au cœur de la Cordillère des Andes est assez séduisante. Beaucoup de touristes sautent le pas pour recharger leurs batteries et se ressourcer.

Infos pratiques

Quand partir ?

La randonnée à El Tatio est magique en automne et au printemps. Emportez une veste ou un doudoune, car il fait rigoureusement froid au petit matin.

Comment se rendre à El Tatio

El Tatio se trouve à 80 km de San Pedro de Atacama. Comptez environ deux heures de trajet. La visite libre est autorisée, si vous décidez de louer une voiture.

Attractions touristiques proches

En quittant les geysers d’El Tatio, poursuivez votre route vers Machupa, un petit bourg de montagne à vocation pastorale. L’élevage de lamas et d’alpagas est le moteur de l’économie. Les dames du village vendent des souvenirs aux voyageurs de passage. Les restos proposent des empanadas et des brochettes de lama, entre autres spécialités locales. Après une légère collation, partez à la découverte des lagunes du Salar d’Atacama : la lagune Cejar, la lagune Tebenquiche et l’Ojos del Salar, une oasis d’eau douce en plein désert salé. Le Salar est juste à 30 km de San Pedro d’Atacama.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Sarah de "Chili Voyage". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
09 70 46 57 67